Santé au travail : la prévention, un placement doublement rentable

Santé au travail

Bien que beaucoup d’entreprises perçoivent la prévention comme une contrainte réglementaire et une dépense improductive, investir dans la santé et la sécurité de ses employés peut s’avérer très rentable.

Pourquoi en est-il ainsi ?

En effet, cette vison erronée est dûe au fait que le retour sur investissement de ce type de dépense est moins visible et plus difficilement quantifiable.

Plusieurs études affirment néanmoins que la mauvaise santé des travailleurs engendre des coûts importants pour les entreprises.

Ces coûts sont liés, entre autres :

  • À l’indemnisation des lésions professionnelles.
  • Aux pertes de productivité associées à une absence.
  • Aux frais de remplacement des travailleurs (recrutement, formation)
  • Au surprésentéisme, phénomène selon lequel un salarié est présent à son travail de façon assidue, alors que sa santé physique ou mentale ne lui permet pas d’être pleinement productif. Les coûts du surprésentéisme peuvent représenter de deux à trois fois ceux de l’absentéisme.

Des chiffres et des résultats

L’Association suisse d’assurances a produit une étude selon laquelle une baisse de productivité de 10%  a été observée chez les collaborateurs soumis à un important niveau de stress. Les mesures de prévention prises lors de cette étude ont réussi à réduire l’absentéisme de chaque collaborateur de 1.7 jour par an. Ce qui représente un bénéfice financier annuel estimé à 195 francs Suisse par collaborateur.

Une autre étude menée par l’Association internationale de la sécurité sociale (AISS) conclut que les investissements dans la sécurité et la santé procurent des avantages directs avec un ratio de rendement de la prévention de 2,2. Cela signifie concrètement que pour chaque euro investi dans la prévention, les entreprises peuvent espérer un retour potentiel de 2,20 euros par année et par salarié. Dans le même registre, une étude de l’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-Osha) va même jusqu’à un ratio de rendement de la prévention de 13.

Certes, les différences de ces estimations nous incitent à ne pas accorder aveuglément une trop grande importance aux chiffres globaux, mais attire notre attention sur l’importance des coûts de la non santé ou de l’inefficacité d’un système de prévention.

Donnez un nouveau souffle à la productivité et l’engagement de vos collaborateurs

Les employeurs qui prennent position en s’engageant pour le respect des réglementations en matière de santé et sécurité au travail, et qui mettent à disposition de leurs employés des conditions de travail sûres et saines en tireront probablement de nombreux avantages :

  • Une amélioration de la productivité des employés,
  • Une réduction de l’absentéisme,
  • Une capacité accrue à attirer et fidéliser des employés talentueux.

Et surtout, ne pas oublier qu’un salarié heureux en bonne santé est un salarié performant !

 

Voir Aussi : les 4 étapes pour réussir sa veille réglementaire

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *